L’ART D’ACCOMMODER LE SAUTERNES

Le vin de Fargues s’accorde avec un grand nombre de plats, à la seule condition de lui éviter la confrontation avec le sucre.
Il ne s’agit pas d’un vin de dessert ; au contraire, le Château de Fargues apprécie les contrastes.

De multiple combinaisons sont à explorer : avec les huîtres, les crustacés, les poissons surtout en sauce, les viandes blanches (volailles, porc, veau), les gibiers, les mets épicés, les fromages à pâte persillée en autres, les tartes aux fruits ou la rhubarbe.

Les artistes le consomment sans rien, en fin d’après midi at “Tea Time” car le vin de Fargues se suffit à lui-même.

Nous recommandons un bouillon chaud ou tiède pour renouveler le palais avant le service des vins rouges , s’il y en a.

Retrouvez toutes nos recettes ci-dessous.

“Comme je l’évoquais dans le chapitre consacré à Fargues dans mon ouvrage Les Vins de ma vie, les propriétés Lur Saluces sont fameuses à travers toute l’Aquitaine et bien au-delà chez les fins gourmets de France pour leur vin et … leurs asperges blanches ! L’accord que nous avons concocté au Cinq avec Christian (Christian le Squer, chef trois-étoiles du Cinq) associe ces deux grands étendards de ces domaines qui claquent au vent et brillent par leur finesse et leur tenue à travers le temps.”


Par Eric Beaumard, sommelier du George V (Paris)