CHATEAU DE FARGUES

L’EXCELLENCE D’UN VIN, L’HISTOIRE D’UNE FAMILLE

Depuis leur ancêtre Françoise-Joséphine qui décida de l’avènement de la vendange par trie successive, à Bertrand  qui fut à la naissance de l’AOC et à Alexandre qui présida longtemps aux destinées d’Yquem, les Lur Saluces sont indissociables de ces grands vins de Sauternes.

Dans les années 1920, Bertrand de Lur Saluces, oncle d’Alexandre, actuel propriétaire du Château de Fargues, prend la décision d’abandonner la production de vigne rouge pour se consacrer exclusivement à l’élaboration d’un grand vin de Sauternes. Il entreprend un lent et couteux travail pour replanter intégralement le parcellaire de Fargues avec les cépages de l’appellation, le sémillon et le sauvignon blanc.

Aujourd’hui encore une même volonté de qualité et de rigueur, la même éthique se perpétuent.

Le vin de Fargues incarne l’esprit d’entreprise et le sens du risque et de la créativité des Lur Saluces.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les ouvrages suivants :

« d’Yquem à Fargues »,  Alexandre de Lur Saluces – Gallimard

« Des hommes, des vins et des émotions, souvenirs d’un amateur de grands crus »Nicolas de Rabaudy – Edi­tions du Rocher

« Les Lur Saluces d’Yquem »,  Marguerite Figeac – Mollat

« La Morale d’Yquem » , Entretiens avec Jean Paul Kauffmann – Grasset

LE CHÂTEAU DE FARGUES ET LES LUR

Le Château de Fargues, construit en 1306, entre dans la famille par le mariage d’Isabeau de Montferrand avec Pierre de Lur en 1472.

FRANÇOISE-JOSÉPHINE DE SAUVAGE D’ YQUEM

En 1785, Françoise- Joséphine de Sauvage d’Yquem épouse Louis Amédée de Lur Saluces. Elle devient comtesse de Lur Saluces et apporte en dot le Château d’Yquem. En 1826, elle fait construire un chai à Yquem, une véritable innovation pour l’époque.

L’ESSOR DE LA FAMILLE AVEC ROMAIN BERTAND

L’essor du patrimoine familial à l’époque de Romain Bertrand, première moitié du XIXème siècle, les terroirs exceptionnels alliés au dynamisme des Lur Saluces entraînent d’incontestables améliorations dans les techniques de vinification.

BERTRAND DE LUR SALUCES LA CONVERSION DE FARGUES

En 1922, Bertrand de Lur Saluces arrive à Yquem. Attentif aux caractéristiques du terroir, il choisi une autre vocation pour Fargues jusqu’alors orienté vers la production de lait et de vin rouge. Il est au même moment, en tant que président de L’Union des Crus Classés de la Gironde, au cœur du dispositif de défense des grands crus.

   ALEXANDRE DE LUR SALUCES : le bâtisseur

Succédant à son Oncle Bertrand, Alexandre de Lur Saluces a dirigé le Chateau d’Yquem jusqu’en 2004, en parallèle  à celui de Fargues dont il s’occupe toujours.
Il agrandit le vignoble de Fargues, passant de 9,5 ha en 1968 à 12,25 ha en 1990 puis 15 ha en 2003.
L’acquisition de parcelles de qualité auprès de voisins et une campagne de plantation vont quasiment doubler la surface pour atteindre, dans les dix prochaines années, 27 ha.
Il fait construire un cuvier et un chai modernes, autour d’une vieille grange qui abritait des vaches laitières jusqu’en 1980.
Plus étonnante est la restauration partielle de la forteresse, débutée en 2009.

En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_de_Lur_Saluces

PHILIPPE DE LUR SALUCES :LA XVIème GÉNÉRATION

Après avoir passé plusieurs année s à l’étranger, Philippe de Lur Saluces est revenu aux côtés de son père, Alexandre, avec la volonté d’ouvrir de nouveaux horizons pour Fargues. Très impliqué dans le renouveau du patrimoine familial, il exprime la ferme volonté de multiplier les possibilités de partager avec les amateurs la philosophie de Fargues.