Millésimes-collection

LE MILLESIME 2010

Une récolte classique dans son déroulé pour un vin savoureusement gourmand ; des conditions de maturation parfaites qui ont parfaitement pré- servé fraicheur et fruit.

CONDITIONS CLIMATIQUES DE LA VIGNE.

Après un hiver parmi les plus froids et secs des 20 der- nière années, la vigne débourre en avril sous un soleil digne de juillet. Les pluies conséquentes de mai et de la première quinzaine de juin encadrent une remarquable floraison. Puis l’été reste sec et ensoleillé malgré deux premières décades d’août plutôt fraîches. La maturité avance dès lors sous un beau soleil et des nuits froides pour la saison. En résume, une année relativement tar- dive se présente avec son plein d’arômes préservés.

LES VENDANGES

La 1ère trie inaugure tardivement mais magnifiquement la récolte les 27 et 28 septembre : concentration, fraî- cheur et complexité d’arômes sont au rendez vous. Oc- tobre commence avec la 1ère des 4 séquences de pluies du mois, suivi de soleil et de températures supérieures de 3 à 4° aux normales : de parfaites conditions pour la pourriture noble. Ce scénario se répètera encore 3 fois avec plein soleil, températures plus froides et vent de nord desséchant. Les tries vont pouvoir s’enchainer ainsi du 14 au 29 octobre avec un cœur de vendange en tout point remarquable du 17 au 23. La 5ème et dernière trie clôt la récolte les 4 et 5 novembre juste avec une longue séquence pluvieuse de 22 jours. Abondante sur pied, à maturité obtenue en conditions sèches, très en- soleillées et relativement tardives, cette récolte a tiré tout bénéfice d’un mois d'octobre rêvé pour une totale expression de la pourriture noble. Tout est réuni pour un nouveau grand millésime.

LE VIN

Superficie de production : 14, 3809 ha Vendanges : 5 tries successives manuelles Durée de fermentation : 3 à 5 semaines, en fût, par le- vures indigènes Production : 25 000 bouteilles Vinification: 100% barrique en fûts avec 25 à 30 % de bois neuf et solde en fûts vieux d’un an à un an et demi Durée de l’élevage : 30 mois

NOTES ET CRITIQUES DÉGUSTATION>
18

« [...] le 2010 est un Fargues net, franc et délicat [...] avec un bel équilibre de bouche entre la liqueur, le sucre et l’acidité. »

La Revue des Vins de France – 01/01/2012
18,5/20

« Ciselé, pur et subtil, Fargues 2007 est un vin d’équilibre très fin, élancé, qui se développe délicieusement à l’air. [...] »

La Revue des Vins de France HS – 01/11/2010
92-95

« Thick and spicy, with unctuous, still slightly raw-seeming layers of apricot, peach and fig. Ginger cream and green tea check in on the fi- nish. Rather backward still, but there's lots balled up. »

James Molesworth – Wine Spectator – 05/04/2011
94-96

« The Château de Fargues has a very pure nose of clear honey, lemon curd and passion fruit all with fine delineation and focus. The pa- late is mediumbodied with citrus-driven entry with touches of lime, pas- sion fruit and grapefruit. It has great focus and « drive », a crescendo of flavours that embrace quince, Seville orange, tangerine and spice. There is wonderful persistency towards the powerful finish. [...] »

Neal Martin – eRobertParker.com – 13/05/2011
Commentaire de Dégustation du Château de Fargues

La robe or pâle, brillante traduit sa jeunesse. Le nez est très pur avec de douces notes de miel de fleurs blanches, de parfums exotiques mais aussi d’abricot bien mur et de figue fraiche. Le citron confit rafraichit cette véri- table corbeille de fruits. La bouche révèle un parfait équilibre de structure avec un coté soyeux et enveloppant que relève une aimable acidité. Les fruits exotiques sont encore bien présents, ananas, fruits de la passion. Les saveurs de mandarine et citron confits commencent à s’affirmer avant une finale doucement épicée.

Château de Fargues, 2017
– Télécharger la fiche millésime –