Millésimes-collection

LE MILLESIME 2016

D’une arrière-saison fraiche et relativement sèche, naît un millésime tout en équilibre, friand, d’une grande suavité qui n’est pas sans nous rappeler le 2010.

CONDITIONS CLIMATIQUES DE LA VIGNE.

A la sortie d’un hiver doux et très pluvieux et d’un prin- temps frais et maussade, la sortie de grappes est très prometteuse en quantité. Malgré ne météo globalement fraiche. La floraison passe par un trou de souris de beau temps ensoleillé au 10 juin et le 21, l’été arrive d’un coup. La vigne connait alors des conditions de pousse idéales. Après juillet sec, ensoleillement record, les tem- pératures d’août culminent tout le mois à près de 30°. Une semaine caniculaire clôt le mois et annonce une maturité précoce. Le mois de septembre, trop sec, n’a pas permis à la pourriture de s’installer. Hormis 2012 de sinistre mémoire, voilà trente ans que Fargues n’avait pu lancer une trie en septembre.

LES VENDANGES

Un orage le 30 septembre permet enfin la contamina- tion de botrytis et le signal de départ des vendanges est donné le 4 octobre. Mais ce n’est qu’à partir du 20 oc- tobre que la vendange bat son plein. Les deux tiers de la récolte sont effectués en tout juste cinq jours. Il ne res- tera plus que les « queues de vendanges » à grappiller la semaine de la Toussaint.

LE VIN

Superficie de production : 20, 25 ha Vendanges : 4 tries successives manuelles Durée de fermentation : 3 à 5 semaines, en fût, par levures indigènes Production : 22 000 bouteilles Vinification: 40% de bois neuf et 60% de bois d’un an et demi Durée de l’élevage : 30 mois

NOTES ET CRITIQUES DÉGUSTATION>
19

« Une sensation de puissance tellurique lui donne du relief sans jamais dissimuler son raffinement. Un vin long, profond et racé. Magistral. »

Roberto Petronio, Revue du vin de France, Septembre 2018
94 - 97

« The 2016 de Fargues, still in barrel, is showing much more definition now, with a racy green tea and ginger frame forming around the core of apricot, peach and quince compote flavors. The long, creamy and be- guiling finish picks up toasted coconut and crème brûlée notes. »

Wine Spectator, James Molesworth , Posted: Apr 11, 2018
Commentaire de dégustation du Château de Fargues

« Tout comme le 2010, on retrouve le même coté floral, fleur de tilleul ; le fruité juteux et gourmand du pomelo, d’oranges ; la vivacité du citron, de verveine fraiche, le même style où tout est là, bien en place, dans un par- fait équilibre et grand raffinement d’arôme et de saveurs. Voila que se livre peu à peu une vraie corbeille de fruits blancs, d’agrumes zestés, ac- compagnés de fruits confits, de miel d’acacia, de vanille et de fin caramel. Une réelle gourmandise ou se trouve résolue l’équation magique alcool- sucre acidité-amertume »

Château de Fargues - 2018
– Télécharger la fiche millésime –