Millésimes-collection

LE MILLESIME 2005

Une grande réussite pour tout Bordeaux et brillantissime à Sauternes. Rien ne déborde malgré la richesse de ce vin, tout est dans l’équilibre.

CONDITIONS CLIMATIQUES DE LA VIGNE.

Des vendanges 2004 à cette dernière récolte le déficit en eau accuse 40% parapport à la normale. On peut donc parler de grande sécheresse mais aussi de chaleur pour qualifier cette année. En effet les températures ont souvent été supérieures aux normales de 2°, sans at- teindre les records et excès de 2003. Une belle floraison homogène début juin suivi d’un bel été chaud mais sans excès, laisse entrevoir une récolte en quantité très rai- sonnable mais dematurité précoce. Quelques pluies du 8 au 12 septembre laissent augurer undépart rapide de botrytisation. Il n’en est rien car aussitôt un temps froid et fort venté stérilise cette contamination. Avec la cha- leur retrouvée en fin de mois la pourriture noble com- mence réellement son travail.

LES VENDANGES

La 1° trie du 27 au 30 septembre livre des lots d’une exquise finesse. Les 2° et 3° tries du 8 au 11 octobre nous comblent en moûts puissants et frais à la fois. De nouveaux quelques ondées bienvenues conjuguées à des températures estivales en ce milieu d’octobre, relan- cent le botrytis et la vendange peut reprendre le 24. Après 2 nouvelles cueillettes de grains confits et rôtis à souhait, la récolte s’achève le 27. D’une grande diversité de caractères dans les tries, le millésime s’inscrit devant les 2003, 2001, 1990 ou 1989 en matière de richesse et concentration. Nul doute que l’assemblage des lots ré- vèlera un Fargues des plus marquants de l’histoire du domaine.

LE VIN

Superficie de production : 14, 3680 ha Vendanges : 5 tries successives manuelle Durée de fermentation : 3 à 5 semaines, en fût, par le- vures indigènes Production : 32 000 bouteilles Vinification: 100% barrique en fûts vieux d’un an à deux ans Durée de l’élevage : 30 mois

NOTES ET CRITIQUES DÉGUSTATION>
18,5/20

« Grande liqueur, de la pureté. »

La Revue du Vin de France – Guide d’achat des Crus - 2010
-

« [...] cette bouteille s’impose dans la dégustation par son équilibre et l’extrême complexité de sa définition aromatique. Une fois de plus, Fargues s’impose en tête des non classés de Sauternes. »

La Revue du Vin de France – 01/02/2009
18/20

« Le 2005 se distingue par sa fraîcheur et sa fine acidité en bouche qui le portera loin dans le temps. »

La Revue du Vin de France – 01/12/2007
*****

« [...] Superbe, il démontre que grande richesse peut rimer avec élé- gance. »

La Revue du Vin de France – 01/09/2006
Commentaire du Château de Fargues

Le nez très racé offre une large gamme de senteurs. Les fleurs, le tilleul, et des notes résineuses apportent la fraicheur. De jolis fruits confiturés, l’abricot, le miel, le pruneau frais la pâte de coing et l’amande signent un superbe botrytis sans oublier les zestes d’orange. La bouche pleine et grasse est parfaitement soutenue par la fraicheur et l’acidité. Fruits confiturés, abricot, nougat, toffee, brioche, confiserie, tarte chaude aux pommes ou reines claude apportent la suavité. La fraicheur sousjacente des résineux, de la cire d’abeille et même de notes poivrées donnent toute la tension au vin. De grande longueur, ce millé- sime reste élégant, pur, suave et très concentré.

Château de Fargues - 2017
– Télécharger la fiche millésime –