Millésimes-collection

LE MILLESIME 1995

La Complexité de ce terroir argilo-graveleux. Une ven- dange « éclair » pour éviter le piège de la surconcentration.

CONDITIONS CLIMATIQUES DE LA VIGNE.

Le débourrement est très précoce. Le printemps très sec et des températures particulièrement clémentes con- duisent à une floraison dès la fin mai. Juillet et août sont chauds avec un violent orage le 10 août qui établit un record de pluie : 115mm. La maturité est atteinte début septembre, l'espoir est grand de voir une très belle récolte.

LES VENDANGES

Septembre est copieusement arrosé avec un cumul de 145mm. Toutefois les raisins aux peaux épaisses résis- tent bien à ce déluge. En fin de mois quand les pluies s'arrêtent, le botrytis trouve des conditions idéales de développement et tout ira alors très vite. Débutant le 27 septembre par une première trie de nettoyage, la ven- dange va ressembler à une course contre la montre et surtout contre un excès de concentration qui devien- drait non vinifiable. Les deux premières semaines d'octobre sont entièrement occupées à enchainer les 2 tries qui permettront de cueillir des raisins confits de très grande concentration. La récolte est achevée le 11 octobre. Un millésime qui aura encore causé quelques frayeurs en septembre avec pour finir une très belle ré- ussite en octobre.

LE VIN

Superficie de production : 13, 8080 ha Vendanges : 4 tries successives manuelles Durée de fermentation : 3 à 5 semaines, en fût, par le- vures indigènes Production : 12 000 bouteilles Vinification: 100% barrique en fûts vieux d’un an et deux ans Durée de l’élevage : 30 mois

NOTES ET CRITIQUES DÉGUSTATION>
-

« [...] le bouquet de ce vin aux odeurs raffinées de liqueur de poire et de genêt avec des touches de coing et de pain d’épice sur fond mentholé. Rond, gras, fin et frais, le palais est de la même trempe. Après avoir atta- qué en douceur, il montre sa structure et son gras tout en gardant sa fi- nesse avec un léger côté mandarine confite. En finale, il laisse éclater sa puissance et sa richesse aromatique. »

Guide Hachette des vins – 2002
Commentaire de dégustation Château de Fargues

Belle couleur doré-ambré. Bouquet puissant d’abricot, de fruit candy et de pâte de coing. Le bel équilibre en bouche se développe autour du miel et des fruits candy avec ce rappel subtilement épicé en finale. Une complexi- té qui est maintenant bien affirmée et autorise des associations auda- cieuses avec les mets.

Château de Fargues, 2017
– Télécharger la fiche millésime –