Millésimes-collection

LE MILLESIME 1994

De l'élégance et de la finesse, tout de suite facile à déguster.

CONDITIONS CLIMATIQUES DE LA VIGNE.

Le débourrement est très précoce, dès la deuxième quinzaine de mars. Avril très froid ralentit la pousse. A partir de mai le temps est très clément et la floraison est finie début juin. Juillet et août sont très secs et chauds. Les 30° sont atteints et dépassés 20 jours. Quelques ondées orageuses, tous les dix jours assurent l'alimenta- tion régulier de la vigne. La maturité est atteinte début septembre, tous les espoirs sont premis !

LES VENDANGES

Suite aux ondées orageuses des 7 et 8 septembre la con- tamination de botrytis est rapide sur les raisins à maturi- té précoce. La semaine suivante une première trie de "nettoyage" est envisagée le 14. Mais la pluie est arrivée et s'installe durablement pour 20 jours. Les premiers raisins pourris nobles se détériorent rapidement. Une 4° récolte consécutive difficile s'annonce . A la faveur d'une éclaircie en fin de mois, les vendangeurs vont faire tomber tous les raisins qui n'ont pu résister aux intempéries. Le miracle a lieu le 3 octobre. Le soleil revient et le vent tourne à l'est avec de fortes rafales. La concentration de grappes entièrement botrytisées s'accroit très rapide- ment. Le 6 octobre la trie débute. Il faut faire vite, la pourriture noble avance à grands pas. Pendant huit jours les tries se succèdent avec un travail de sélection draconnien. La faible récolte en quantité 6 Hl/ha ( moins de 10.000 bouteilles ) est une belle récompense en qualité de cette nature si capricieuse depuis 4 ans quand l'automne approche.

LE VIN

Vinifié et élevé en barriques 3 ans Production : moins de 10.000 blles Alcool : 13°5 Sucres : 90g/l Acidité : 5,0g/l

NOTES ET CRITIQUES DÉGUSTATION>
-

Sans être classé, ce cru, que commande un authentique château fort, figure parmi le gotha de l’appellation. Il est, depuis 1472, propriété des Lur-Saluces, illustre famille qui fit le renom des Sauternes. Vendangé au bon moment, le 94 est à la hauteur de son rang. D’une bouteille teinte jaune cuivré, il se montre fin et ex- cessif par son bouquet évoquant l’acacia, le genêt, la foret de pins au printemps et le raisin botrytisé (notes de mandarines confite et de grillé). Equilibré, le palais possède la puissance et l’élégance qui garantissent une garde de vingt ans ou même plus.

Guide Hachette des Vins 2001 - Millésime 1994
Commentaire de dégustation Château de Fargues

Très belle robe dorée. Nez puissant, frais, citron et miel. Bouche bien équilibrée, tonique aux arômes de citron, de pamplemousse. De l'élégance et de la finesse, tout de suite facile à déguster.

Château de Fargues
– Télécharger la fiche millésime –