Un micro-climat unique à Fargues en Gironde

La nature est coproductrice de ce merveilleux Sauternes. Par sa situation géographique exceptionnelle, au sommet d’une croupe située sur la terrasse supérieure de la commune de Fargues, adossée à la forêt de pins des Landes et dominant la vallée de la Garonne, le vignoble du Château de Fargues bénéficie en automne d’un micro climat spécifique au Sauternais : une alternance subtile d’humidité, de soleil et de vent.

Le soleil apporte la sur-maturité et le sucre aux raisins, l’humidité favorise l’apparition et le développement du Botrytis et le vent finit de sécher le raisin.

Grâce au Ciron, petit affluent de la Garonne qui traverse le Sauternais, des brumes nocturnes ou matinales recouvrent le vignoble. Ces brouillards automnaux, qui apportent humidité et fraîcheur, sont suivis par des après-midi ensoleillées.

A ces conditions particulières de chaleur et d’humidité s’ajoute le mystère du vent d’Autan, un vent d’Est à Sud Est particulièrement desséchant, qui remonte la vallée de la Garonne.

Ce mystérieux vent d’Est « qui rend fou les toulousains », arrive à la Réole où deux plateaux se resserrent pour ensuite s’ouvrir à la manière d’un entonnoir et amène sur le vignoble de Fargues ce « dernier petit souffle » essentiel au séchage des raisins du Sauternais.

Ce vent va éviter que le raisin ne se regorge d’eau et que ses saveurs produites par la pourriture noble ne se diluent.

Ces particularités climatiques sont indispensables à la bonne prolifération du champignon microscopique : le Botrytis cinerea.

Les vignes de Fargues