MILLÉSIME 2013

PROFIL DU MILLÉSIME

Toutes les tries du Château de Fargues 2013 ont nécessité un choix draconien car le climat très doux et humide de ce mois d’octobre a laissé la porte ouverte à quelques pourritures douteuses ou déviantes. Finalement, ce sont près de la moitié des grappes qui auront été sacrifiées pour ne garder que la meilleure et plus pure des pourritures nobles.
Cette récolte jalouse, moins de 8 hl/ha, est très typée avec ses arômes et saveurs confites, fraiches et vives à la fois, qui ne sont pas sans nous rappeler le millésime 1999 ou encore 2007.
Vinifié avant élevage par levures indigènes pour un tiers en fûts neufs.

LES VENDANGES

Dans la foulée et toujours sous un beau temps chaud, la 2ème trie enchaîne et s’achève le 3 octobre avant un orage du soir qui détraque le temps pour quelques jours. Ces premiers lots sont très purs, frais, vifs, étincelants par un bel apport de sauvignons précoces.

Une petite fenêtre de temps plus sec et froid, par courant de nord, permet de reprendre la cueillette les 9, 11 et 13 malgré un nouvel arrosage le 12. Les sémillons donnent leur plein potentiel de fruits confits, tout en restant frais et tendus. Le temps finit enfin par virer au courant de sud, chaud et venté, le 18. La récolte reprend rapidement le 21 et s’achève dès le 22.Ces derniers lots sont bien pleins, séveux, gras et toujours aussi frais en bouche. 

Millésime Fargues 2013

Notes et critiques dégustation

18/20
Fargues est tourné vers un équilibre résolument bas. Peu de sucre, beau nez sur le citron confit, la puissance de Fargues parle dans ce vin tout en muscles. La finesse arrive en deuxième partie de bouche. Bon équilibre sucre/acidité avec, dans les parfums, la perception d\’un élevage sous bois qui accompagne à merveille le fruit. Belle dualité puissance / élégance. Un must.
La Revue des Vins de France HS – 22/04/2014

18/20
Mitteldunkles Gelb, somit recht intensiv, leuchtender Rand. Sehr süsses Bouquet, gekochte Golden Delicious, Pektinnoten, Kamille, in der Botrytis zeigen sich karamelisierte Zitronenschalen. Im Gaumen mit viel frischem Honig, eine pikante, mineralische Note im Extrakt zeigend, sanft bitteres Finale. Hat geniale Anlagen, muss aber seine Proportionen noch ins richtige Licht rücken. 2020 – 2045
René Gabriel – 22/04/2014

92
Le vin se dégustait de façon superbe au château La Lagune, avec toute l’intensité et le rôti d’un grand terroir de Sauternes dans un grand millésime et une prise de bois remarquable. Un peu plus discret, mais racé et subtil en deux autres occasions.
Bettane & Desseauve – 22/04/2014

94-97
Very spicy, with lots of dried peach, mango and apricot notes leading the way, backed by bold ginger and toasted almond. Layers and layers glide through the very unctuous finish. This is a deep, serious, mouthfilling wine in the making.
Wine Spectator – 22/04/2014

(92-94)
The Chateau de Fargues has a gorgeous bouquet that is going to be wondrous after bottling, mineral-rich, tensile honeyed fruit that is less flamboyant than recent vintages and yet amazingly well-focused. The palate has a spicy tincture on the entry, laser-like precision, with a zesty, citrus-driven finish. This is a more delicate, understated Chateau de Fargues, but left alone in the glass over several minutes, it really begins to blossom and gain weight. This should be outstanding after bottling.
Neal Martin – 04/2014