MILLÉSIME 2010

PROFIL DU MILLÉSIME

La récolte du Château de Fargues 2010 est un modèle dans son déroulement pour un vin savoureusement gourmand ; les conditions parfaites de maturation ont parfaitement préservé fraîcheur et fruité.

François Amirault, Responsable de Production Château de Fargues

LES VENDANGES

Après un hiver parmi les plus froids et secs des 20 dernières années, la vigne débourre en avril sous un soleil digne de juillet. La sortie de grappes est déjà prometteuse. Les pluies conséquentes de mai et de la première quinzaine de juin encadrent une remarquable floraison. Puis l’été reste sec et ensoleillé malgré 2 premières décades d’août plutôt fraiches. La maturité avance dès lors sous un beau soleil et des nuits froides pour la saison. Cette sécheresse persistante nous garantit un parfait état sanitaire et une totale maturation. En résumé, une année relativement tardive se présente avec son plein d’arômes préservés.

La 1ère trie inaugure tardivement mais magnifiquement la récolte les 27 et 28 septembre : concentration, fraîcheur et complexité d’arômes sont au rendez-vous. Les tries vont pouvoir s’ enchaîner du 14 au 29 octobre avec un cœur de vendange en tout point remarquable du 17 au 23. La 5ème et dernière trie clôt la récolte les 4 et 5 novembre juste avec une longue séquence pluvieuse de 22 jours. Abondante sur pied, à maturité obtenue en conditions sèches, très ensoleillées et relativement tardives, cette récolte a tiré tout bénéfice d’un mois d’octobre rêvé pour une totale expression de la pourriture noble. Tout est réuni pour un nouveau grand millésime.

Château de Fargues 2010

Notes et critiques dégustation

17
Quite pale gold. Dense, rich, twangy nose. Some real density and wonderful life. Tastes as though real selection has gone into this wine, although the sugar level is not that intense. And the overall impression is one of acidity plus only medium body and sweetness. I like the light marmalade hints though.
Jancis Robinson MW – 05/2011

(17.5)
Robe pale . Beau nez de foin coupe, puis de fruits de la passion et citron confit. Bouche La bouche est savoureuse avec de belles notes d\’ ananas, une superbe longueur et un volume hors du commun qui le fait ressembler a Yquem d\’autre fois . II est au meme niveau que le flamboyant 2009.
Bernard Burtschy (for Le Figaro) – 05/2011

95
The Chateau de Fargues 2010 has a fresh and vibrant, well-delineated bouquet with peaches and cream, quince and buttercup on the pretty nose that unfolds in the glass. The palate is taut and linear on the entry with a silver thread of acidity lending this Sauternes race and class. There is ample freshness here and an effervescent quality that lends its life and vigor. Vivacious and appealing, this should age well for the next 20-30 years, possibly more. To repeat my comment from barrel: “This is another great de Fargues.” Chapeau! Drink 2016-2035+.
Neal Martin – eRobertParker.com – 30/04/2014

(17-18)
« Couleur plus claire que celle de Bastor, arômes subtils où domine le cédrat, liqueur imposante, beaucoup de rôti, long […] »
Bettane & Desseauve – Tast Pro – 02/05/2011

(95)
Intense pineapple and honeycomb on the nose with loads of marmalade botrytis. Rich but suave in the typical Lur Saluces style, with caramel apple and grilled mango flavours finishing long and thick. Not overly sweet thanks to searing acidity.
Ian D ‘Agata (Decanter) – 06/2015

(92-95)
« Thick and spicy, with unctuous, still slightly raw-seeming layers of apricot, peach and fig. Ginger cream and green tea check in on the finish. Rather backward still, but there’s lots balled up. »
James Molesworth – Wine Spectator – 05/04/2011

18,5/20
« Ciselé, pur et subtil, Fargues 2007 est un vin d’équilibre très fin, élancé, qui se développe délicieusement à l’air. […] »
La Revue des Vins de France HS – 01/11/2010

18
« […] le 2010 est un Fargues net, franc et délicat […] avec un bel équilibre de bouche entre la liqueur, le sucre et l’acidité. »
La Revue des Vins de France – 01/01/2012