Après Londres, Tokyo et New-York, la 4eme édition du Botrytis Forum a eu lieu en septembre 2012 à Hong Kong dans les locaux de l’hôtel Icon où 150 journalistes, professionnels et grands amateurs ont assisté à une dégustation commentée de grands vins élaborés avec le concours si mystérieux de la pourriture noble.

Sous l’impulsion d’Akos Forczek (Top Selection), ce Forum a été fondé en 2004 par Alexandre de Lur Saluces et trois autres producteurs des plus grands vins botrytisés au monde: Alois Kracher (Weinlaubenhof Kracher, Burgenland, Autriche), Egon Müller (Weingut Egon Müller Scharzhofberg, Mosel, Allemagne) et István Szepsy (Szepsy, Tokaji, Hongrie).

Tous s’attachent à promouvoir les grands vins botrytisés dans le monde au travers de quatre visions, de quatre traditions viti-vinicoles différentes.

La dégustation des vins s’est prolongée autour d’un dîner au restaurant Cantonais de l’hôtel Icon, Above and Beyond qui surplombe la magnifique baie de Hong Kong. Les superbes accords mets-vins ont prouvé la versatilité extraordinaire du Botrytis et ont permis d’imaginer de nouvelles alliances hors des sentiers battus.

Pour ne citer que deux exemples, le Fargues 1990 fut servi avec un agneau accompagné d’une poêlée d’oignons au cumin dont les épices se sont parfaitement accordées au vin. Ce grand millésime explosif a la vigueur qui permet de tenir tête à des plats de grande complexité aromatique.

L’accord le plus insolite de la soirée fut le sublime Riesling Auslese Wiltinger Braune Kupp 1989 d’Egon Muller  accompagné de choux braisés au jambon de parme arrosés d’un consommé de poulet. L’acidité et la richesse de ce Riesling, ses notes rôties s’alliaient avec ce plat créant ainsi une discussion de saveurs infinie.

Ce magnifique dîner a ainsi permis d’illustrer la grande diversité des accords possibles avec les grands vins botrytisés.

Les mets imaginés par l’esprit talentueux des chefs ont su sublimer ces vins d’une puissance et d’une richesse aromatique incroyable.

Cette dernière édition fut un véritable succès !

Philippe de Lur Saluces

20 Octobre 2012